En attendant...

La campagne présidentielle s’achève et démarre celle des législatives. Mais, pour faire court, encore deux conceptions continueront de s’opposer. La première, d’essence libérale, vise à remettre la France au travail. Place au mérite et à l’effort. La seconde, d’essence plus sociale, s’inquiète de l’effritement de la classe moyenne et de la paupérisation des français. Place au partage et à la solidarité.

Pourtant, à y regarder de plus près, les enjeux ne sont‐ils pas ailleurs ? Inconsciemment, ne pensent-ils pas, de la même façon, que la France ne peut (re)décoller que par la croissance, seul moyen de relancer la consommation et les emplois. C’est trop tirer sur la corde !

A l’heure où vous lisez ces lignes, il reste deux candidats en lice pour le poste de président de la République. Durant ces dernières semaines, les finalistes auront bataillé autour des mots, des idées, des postures des adversaires, pour obtenir le poste suprême... il ne doit en rester qu’un... C’est un des grands principes de notre société : l’élimination !

Dès le commencement de notre existence, c’est une lutte incessante pour la vie. Heureusement, nous sommes ici tout de même bien mieux lotis que dans d’autres parties du monde, le climat, les couvertures sociales, l’éducation... Nos acquis sociaux, bien que fortement remis en cause, sont encore présents... Mais qu’en est-il de nos droits environnementaux ?

Travaux de jardinage

Le printemps est à notre porte. La saison des amours chez les oiseaux a commencé et leurs chants ont décuplé. Dans les arbres, les bourgeons pointent leur nez et sur les talus les premières violettes sont apparues.

Dans le jardin d'APPROCHE, certaines fleurs se sont écloses après une période de longue germination : un livret présentant le Laboratoire d'Innovation Pédagogique qui a expérimenté plusieurs modalités de formation professionnelle et un logiciel de l'outil BDA (Bâtiment Durable Armoricain) qui va pouvoir être testé dans le cadre d'un projet du Conseil Départemental 29.
D'autres petites fleurs annuelles sont en train de germer et vont bientôt éclore comme les Journées de l'Eco-Construction de Melgven dont nous fêterons les 10 ans cette année. Les bulbes d'automne sont déjà plantés pour voir fleurir de nouvelles Portes Ouvertes.

Tu es passif ?

Le principe des bâtiments passifs remonte à l’Antiquité. Le premier choc pétrolier des années 70 amena de nombreux concepteurs à développer la démarche, avec des savoirs et matériaux nouveaux vite ringardisés par la rechute du prix du baril de pétrole.

Les Allemands développèrent le label « Passivhaus® » à la fin des années 80. Il est délivré en France par l’association « La Maison Passive® ».

2017, c’est reparti pour une nouvelle année.

Le Monde va vite, bien trop vite, il change, il nous emporte. Vers où ? Vers quoi ? Dans quel sens ? Pour quel sens ? Beaucoup trop de monde déboussolé, trop de laissés pour compte, trop sur le bord du chemin. Le trouble est local, national, international.
Alors pour 2017, que peut-on souhaiter, dans cette société devenue illisible, trop insoutenable humainement, économiquement, dans notre société en pleine transition, en pleine mutation, en plein questionnement ?
En cette année d’élections, plus que jamais, il y a cette phrase que nous nous disons souvent, quand une situation devient difficile, voire désespérante. « L’espoir fait vivre ».