Cela fait un petit moment déjà que l’écoblanchiment, appelé aussi greenwashing, est à la mode dans la plupart des industries. La méthode est simple : elle consiste dans un premier temps à mettre tout ce qu’on vendait en barquettes plastiques transparentes dans des barquettes plastiques imitation kraft, à faire des designs moches pour montrer que l’on n’est absolument plus dans l’image, puis à accompagner le tout d’un simililabel bioéthiquoresponsodurable qu’on mettra bien en évidence sur le paquet pour justifier la hausse de prix : si à la fin, votre paquet de café ressemble à un tract de l'Unicef ou de la WWF, c'est gagné… Pour que tout cela soit crédible, il conviendra enfin de faire une petite opération environnementale largement relayée par une grosse campagne de communication.

Ce texte a été rédigé par un collègue éditorialiste (audiofanzine, newsletter du 30 septembre 2017) et parlait en particulier de la grande distribution. Le parallèle avec notre activité est évident, et met en lumière les difficultés que cela fait peser sur notre filière, nous professionnels de l'eco-construction et de l'eco-habitat. Par exemple, un petit coup d'oeil aux dernières campagnes publicitaires des industriels des laines minérales sera très parlant et se passera de commentaires.

Face à de telles puissances, on se pose tous la question : qu'est-ce que je fais dans ce combat perdu d'avance ?

Si on ne se résigne pas, il est primordial de mettre en avant nos spécificités, nos qualités, nos savoir-faires qui sont pour le coup bien meilleurs que dans le " conventionnel ". Nous avons, en effet le grand avantage de bien connaître nos métiers ; nous n'avons rien à cacher quant à nos pratiques, les materiaux utilisés n'ont pas de secrets pour nous, nous oeuvrons pour le respect du bâti, nous développons les collaborations entre artisans. Voit-on ailleurs un chauffagiste capable d'expliquer à ses clients le fonctionnement complet de l'installation ? Voit-on des portes ouvertes sur des chantier " isolation à 1 euro " ?

Il y aurait beaucoup d'autres exemples à citer ; c'est ce que défend "Approche " depuis toujours et l'opération portes ouvertes est encore une fois l'occasion de promouvoir notre idéal. La présence des clients et de leur témoignage, l'expérience d'un batiment en fonctionnement, la présence des différents artisans ; autant de preuves que le " greenwashing " c'est pas chez nous !

Rendez vous donc le week-end des 4 et 5 novembre sur un des 33 sites des portes ouvertes.

PRIGENT Ronan