La 8ème édition du Printemps de l’architecture en Finistère arrive à sa fin.
Cette manifestation pour une architecture et un habitat durables réunie de nombreux partenaires : la Ville de Quimper, l’Etat, Brest métropole, le CAUE (Conseil Architecture Urbanisme et Environnement), la MAEB (Maison de l’Architecture et des espaces en Bretagne).
Et pour cette édition 2018, APPROCHE-Ecohabitat et Concarneau Cornouaille Agglomération.

Un programme riche et divers sur plus de 2 mois : des conférences, visites, tables rondes, projections de films, ateliers… la diversité des formats et des actions proposés par ce réseau de partenaires témoigne de la volonté de s’adresser au plus grand nombre, quel que soit son âge ou sa situation géographique.
Pour les curieux voici encore le programme complet.

APPROCHE a démarré fort : l’accueil de l’exposition « JAPO » (jeunes architectes et paysagistes à l’ouest), le RDV de l’Ecopôle avec Nicolas Duverger ainsi que la conférence « Rénover durable » en mars/avril ont attiré de nombreuses personnes à Concarneau.
La Battle junior d’architecture a également eu lieu à l’Ecopôle, dans une ambiance très sympathique.

Les événements organisés par les autres partenaires étaient aussi riches et loin du « Greenwashing ».
L’inauguration du Printemps de l’Architecture à Brest le 20 mars avec une conférence sur le Centre d’Hébergement d’Urgence à Ivry, réalisé par une très jeune architecte pour l’accueil de 400 migrants a montré une démarche exemplaire, bienveillante, sensible, humaine et écologique.

La visite de la « Maison dans les nuages », construction d’une maison sur un immeuble des années 30 dans le centre-ville de Brest est aussi exemplaire dans le sens d’une économie d’espace et d’une nouvelle forme d’urbanisme.

Projeté au cinéma de Penmarc’h, le film sur le bâtiment « Wa Shan » de l’architecte chinois Wang Shu, construit avec des matériaux de récupération et en terre damée, inaugure un changement d’esprit dans un pays qui bétonne à tout va.

Pour ceux qui n’ont pas pu participer à l’édition 2018, il reste quelques événements :

  • La projection du film « Des écoquartiers en milieu rural, c’est possible ! » réalisé par la DDTM (voir aussi l’édito newsletter 12/2017) avec une table ronde constituée d’acteurs locaux intervenant sur le territoire finistérien. Le 25 mai à Laz et le 12 juin à Brélès.
  • L’Expo « Réhabiliter, Reconstruire, Aménager » sur la revitalisation du centre-bourg de Guerlesquin, du 26 mai au 4 juin.

Et sinon, rendez-vous pour la 9ème édition en 2019 !

 

Tankred Schöll
Co-président de l’association APPROCHE-Ecohabitat